Assemblée générale 2015 : un changement dans la continuité

L’Assemblée Générale Extraordinaire du 23 mai dernier a renouvelé notre conseil d’administration, conformément aux nouveaux statuts, puis, ce nouveau conseil m’a élu à la présidence de l’association.

C’est un changement dans la continuité, Hugues Dupuy reste au conseil d’administration ainsi que certains de nos anciens administrateurs, et est renforcé par l’arrivée de nouveaux élus et de nouvelles compétences.

Avant toutes choses, permettez-moi de me présenter.

Âgé de 67 ans, je suis en retraite depuis un an, après avoir créé et dirigé une entreprise, spécialisée dans la revalorisation touristique et hôtelière des monuments historiques, plus particulièrement en Europe Centrale.

D’abord normand par mariage, puis en vacances et en plaisancier, j’ai abordé l’Île du Large pour la première fois, il y a une trentaine d’année au moins et j’y suis retourné à l’occasion de sorties en mer ou de croisières.

Un jour, j’ai rencontré Hugues Dupuy chez un ami commun, et, naturellement, je suis rentré dans l’association, puis, m’étant installé Normandie, j’ai été invité à rejoindre le CA où je me suis plus spécialement occupé de proposer une stratégie pour que l’association puisse, grâce à son développement, se projeter dans l’avenir.

Avec ce conseil d’administration élargi à de nouveaux membres, avec le soutien des adhérents les plus actifs et les plus anciens, nous allons, ensemble, conduire l’évolution de notre association et de son projet, projet qui reste à définir.

Cette évolution, elle nous est imposée par le développement même de notre association (près de 400 adhérents cotisants), par les perspectives de changement de statut de l’île et donc de notre propre projet.

Le développement de l’association, c’est le résultat du travail, acharné, d’une petite équipe du début qui, progressivement et bravant les tempêtes de tous ordres, les vrais et les administratives, a réussi à révéler- ce que d’aucun ne considéraient que comme un tas de cailloux – un monument, à la fois d’architecture et d’histoire, mais aussi, une sorte de havre sauvage, si rare de nos jours et dans nos contrées.

Le changement de statut de l’île – qui reste à confirmer par l’État – propriétaire – nécessite que nous nous y préparions. Cela peut aboutir à une plus grande autonomie, assortie d’une plus grande responsabilité.

Cela implique aussi que nous définissions encore plus concrètement nos buts.

Si nous pouvons aborder ces perspectives de changement avec optimisme, c’est justement grâce au travail qu’ont accompli ces pionniers, pardon, ces « grognards », et à Hugues qui les a réunis et animés tout au long de ces années. Grâce à eux et à leur opiniâtreté il y a un avenir pour l’Île du Large.

C’est aussi grâce à des partenaires qui nous soutiennent et que je tiens à saluer : les présidents des Conseils de Département de la Manche et du Calvados, la fondation Langlois, les élus, parlementaires et territoriaux, la Fondation du Patrimoine et nos partenaires communs dans les produits-partages, différents donateurs discrets mais bien présents.

Tous ces soutiens nous permettent d’être optimistes mais aussi, nous obligent.

Une association – et c’est ce qui fait sa force – vit avec et par ses membres et par leur mobilisation, le conseil d’administration n’en est que leur représentant et leur interprète.

Nous ne manquerons donc pas de vous informer, de solliciter votre avis et votre approbation sur les changements à venir lorsque les choses se préciseront.

Évolution ne signifie pas révolution, mais, en l’occurrence, plutôt adaptation.

Tout en conservant et animant cette flamme passionnée des pionniers de Saint Marcouf, bravant les éléments pour aller remonter les pierres effondrées au fonds des douves, nous avons à construire un projet d’avenir qui restaure, ouvre l’île du Large au public et la réinsère dans son environnement régional maritime, tout en lui conservant ce caractère d’une terre déserte du bout du monde, toujours à conquérir.

Christian Dromard

Président

Commentaires fermés.