Calendrier

Dates

Public du chantier

État de réalisation

S31

31 juill – 2 août

Logistique, livraisons

Réalisé

S32

3 – 8 août

Bénévoles AAILSM (principalement axé sur l’installation de chantiers)

Réalisé

S33

10-15 août

Bénévoles AAILSM / Rempart

Réalisé

S34

17-22 août

Bénévoles AAILSM / Rempart

Réalisé, écourté suite aux conditions météo

S35

24-29 août

Bénévoles : radioamateurs

Réalisé

S36

31 août – 4 sept

Pas de chantier

WE36

5 – 6 sept

Bénévoles AAILSM/ DSO

Réalisé

S37

7-11 sept

Mission locale Carentan

Annulé suite à la reprise de la crise sanitaire COVID

Remplacé par des interventions à la journée

S38

14 – 18 sept

Mission locale Carentan

Annulé suite à la reprise de la crise sanitaire COVID

remplacé par un minichantier bénévoles AAILSM)

S39

18-20 sept

Chantier bénévoles AAILSM

Réalisé

S39

21 -25 sept

Lycée Laplace de Caen (raccourci suite aux conditions météo)

Réalisé, écourté suite aux conditions météo

S40

28 sept – 2 oct

Protection Judiciaire de la Jeunesse

(annulé)

Malgré la crise COVID, et des conditions météo qui ont conduit à des annulations de chantiers, le programme prévu a pu être mené en grande partie. Un protocole sanitaire (téléchargeable ici) a été mis en place pour garantir la sécurité des participants, et à ce jour, aucun aucun bénévole n’a été signalé postif au COVID suite à sa participation à un chantier.

Sur le plan des travaux, nous n’avons pas pu mener la totalité de ce qui était envisagé (voir le programme de travaux 2020 ici) , notamment du fait de l’annulation de 2 chantiers Mission Locale et du rapatriement anticipé lors du chantier avec le Lycée Laplace, qui nous ont privé de précieuses journées de travail. Néanmoins, les urgences, signalées fin juin ont quasiment toutes pu être traitées, et des avancées significatives ont pu être réalisées.

La chaussée de la digue ouest est quasiment achevée, l’extrémité de la digue a été sécurisée.

L’extrémité de la digue du port (le musoir) a été sécurisé

Sur la digue sud, le bloc de pierre tombé durant l’hiver n’a pas pu être remonté, mais un opération de renforcement des joints a eu lieu.

Des reprises de joints ont eu lieu sur le batardeau, sur la digue nord-est.

La quasi totalité du caniveau a été dégagé de la couche de terre, parfois épaisse de 60 cm, qui la recouvrait, une première portion a été rejointée. De même, le caniveau qui longe le grand rempart du port a été dégagé et en grande partie rejointé.

La station météo sur le fort

Différentes opérations logistiques ont également été menées. Nous avons mis en place à titre expérimental une station météo connectée, et un dispositif photographique permettant de connaître l’état de la mer et du port à tout moment en journée. Cela nous permet d’étudier plus précisément les conditions météo sur l’île, de partager cette information avec d’autres utilisateurs comme les clubs nautiques et les plaisanciers, mais surtout, cela améliore significativement la sécurité de nos voyages.

Un portique démontable avec un treuil électrique pour la manipulation lourde

Pour faciliter le débardage des matériaux lourds comme le sable ou la chaux, nous avons adapté un système de portique et de treuil au niveau de la porte du fort. Il a été utilisé avec succès à plusieurs reprises durant l’été et sera encore amélioré pour l’été prochain. Le système a été démonté en fin de chantier.

Pour améliorer la sécurité des transports, différents tests de balisage ont été effectués au niveau du port et de la brèche de la douve coté sud, qui est parfois employée lorsque les vents sont défavorables côté port.

Dans la poudrière, qui est en quelque sorte le QG des chantiers, quelques améliorations ont été effectuées pour sécuriser le plancher.

En conclusion de cette 11e saison de chantiers sur l’île du Large, on peut affirmer que nos efforts pour maintenir l’activité malgré la situation de pandémie ont été récompensés : les bénévoles étaient au rendez vous et nombreux sont ceux qui souhaitent revenir l’an prochain… Les travaux engagés, même s’ils ne couvrent pas tout ce que nous avions prévu ont permis de sécurisé plusieurs zones exposées et promises à une destruction certaine. L’an prochain, nous prévoyons d’améliorer encore notre organisation, en nous appuyant sur notre nouveau local installé près du port de Carentan, qui est désormais la base logistique principale de l’association.