Consultation publique de la DREAL

L’avenir de l’île du Large se joue en ce moment. La DREAL Normandie – la direction régionale du Ministère de l’Environnement- a préparé un projet de texte réglementant la protection de l’île du Large, sous la forme d’un « arrêté de biotope ».

Ce projet durcit notablement les conditions d’accès, renforce ou instaure nombre d’interdictions nouvelles en s’appuyant sur un rapport technique et juridique dont certains points sont contestables.

Appliqué tel quel, il signerait l’arrêt de mort du projet de l’association, qui vise à rouvrir le site au public et en restaurer les constructions, désormais classées Monument Historique.

Une consultation publique a été lancée sur le site de la DREAL Normandie afin de recueillir l’avis des citoyens. Initialement prévue du 10 au 28 octobre, elle a été prolongée à notre demande, relayée par des élus, jusqu’au 30 novembre inclus sur le site de la DREAL Normandie.

Depuis 15 ans, nous défendons l’idée qu’il est possible de concilier nature et environnement sur l’île du Large.

Depuis le démarrage des travaux, en 2009, nous avons réussi à sauver des constructions essentielles sur l’île, puis à faire reconnaître son intérêt patrimonial avec un classement Monument Historique obtenu en un temps exceptionnellement court en 2017.

Nous avons également montré qu’il était possible de faire beaucoup avec peu de moyens, et que nous étions en mesure de lever des financements privés conséquents alors même que les financements publics se tarissent.

Nous avons relancé l’intérêt des élus locaux pour ce patrimoine local exceptionnel. Nombre d’entre eux, malgré des horizons politiques différents soutiennent aujourd’hui notre vision.

Ce projet d’arrêté de la DREAL est un élément déterminant de l’avenir de l’île du Large, aussi nous invitons tous celles et ceux qui soutiennent notre projet à exprimer leur point de vue, en évitant les excès qui desserviraient le propos.

Nous avons invité tous ceux qui soutiennent notre projet à apporter une réponse à la consultation, ils ont été nombreux à nous en faire part.

Si vous êtes adhérent, vous pouvez retrouver les contributions individuelles sur le forum de l’espace adhérents.

Commentaires fermés.