Consultation publique de la DREAL : la contribution de l’association

La consultation publique sur un projet d’arrêté préfectoral de biotope s’appliquant à l’île du Large est terminée depuis le 30 novembre. Avant tout, nous tenons à remercier tous ceux qui ont soutenu notre cause en exprimant leur désaccord sur ce projet qui rendrait la sauvegarde de l’île à peu près impossible en imposant des restrictions d’accès difficiles à justifier.

Nous avons adressé la réponse de l’association à la consultation de la DREAL le 28 novembre dernier, que vous pouvez consulter ici.

Nous ne voulons pas être cantonnés dans un rôle d’opposants. Au contraire, nous nous efforçons de rechercher des solutions qui permettent à la fois de sauvegarder ce patrimoine exceptionnel, d’y accueillir à nouveau le public, tout en préservant le biotope de l’île.

L’île du Large Saint-Marcouf, n’est pas une réserve ornithologique – il y en a déjà cinq dans la zone – et elle n’a pas à le devenir. Nous ne voulons pas chasser les oiseaux, mais nous ne voulons pas non plus que les oiseaux chassent les hommes.

L’île du large Saint-Marcouf, c’est la mémoire et la trace de quinze siècles d’histoire de la Normandie, et une œuvre architecturale unique, sur la seule île de toute la zone Manche-est.

Tout cela mérite notre engagement.

Christian Dromard,

Président de l’association Les amis de l’île du Large Saint-Marcouf

 

Commentaires fermés.