De 1803 à 1871

Le fort de l'île du large Saint Marcouf

Les îles seront restituées à la France à la Paix d’Amiens en 1802 et Napoléon 1er, conscient de leur importance, décide de fortifier l’Île du Large pour se protéger des anglais. Le fort est achevé en 1815. Il est alors armé de 48 canons, servis par une garnison de 500 hommes. Le Fort de l’île du Large était destiné à verrouiller la baie de Seine contre les Anglais.

Le fort impressionna tellement les anglais, qu’ils n’arrivèrent plus jamais à le reconquérir.

Au sous-sol, sept souterrains servaient de magasins, une citerne d’eau douce recevait l’eau des structures supérieures.

A partir de 1860, une poudrière et un bâtiment électro-sémaphorique furent construits. Des douves de 12m de larges, creusées à main d’homme, et ceinturant toute l’île complétèrent les défenses.

Elles sont protégées par des digues maçonnées, aujourd’hui en partie délabrées.  Le port créé au nord de l’île s’est fortement dégradé ces dernières décennies (môle, jetée).

En 1871, 200 communards y furent emprisonnés dans des conditions inhumaines.

L'île du Large St-Marcouf

On sait encore assez peu de choses sur la construction du fort, l’exploration et l’analyse des archives historiques militaires est en cours par l’association. Sur le fort, on distingue encore des marques de tacherons, ces signatures gravées dans la pierre qui évoquent des codes mystérieux. Nous avons pu en dresser un premier inventaire.

Commentaires fermés.