Les îles Saint Marcouf inscrites à l’inventaire des monuments historiques

Vue générale de l'île du large

En décembre dernier, la « Commission Régionale Patrimoine et Sites » a décidé à l’unanimité de l’inscription à l’Inventaire des Monuments Historique de l’Île du Large et du fortin de l’Île de Terre. En outre, elle a émis un avis favorable à la demande de classement « Monument Historique » de l’ensemble de l’Île du Large. Vous trouverez sur ce site l’arrêté préfectoral et une carte délimitant les parties concernées. (Voir l’arrêté et le plan de zone)

Cette inscription est due à une demande que nous avons adressée en juin dernier au Directeur des Affaires Culturelles de Basse Normandie, comme la loi permet à chaque citoyen, même non propriétaire, de le faire pour tout édifice qu’il juge devoir en bénéficier.

C’est en accord avec le Conservateur Régional des Monuments Historiques et le Directeur Régional des Affaires Culturelles – qui sont venus l’un et l’autre sur l’Île – avec la Fondation du Patrimoine, avec le soutien des Conseils de Département du Calvados et de la Manche et du service des Phares et Balises que nous avons enclenché cette procédure. Nous tenons à les en remercier.

Ce statut et cette protection constitue une reconnaissance de la valeur à la fois historique et architecturale de ce site, au même titre que son classement comme site naturel. C’est également une reconnaissance de l’œuvre  de notre association, de ceux qui l’ont précédée et qui n’ont cessé depuis les années 1970 et encore avant, de clamer l’intérêt historique et architectural de ce site, argumentant ainsi pour sa restauration et sa réinsertion dans la vie maritime de la région.

La prochaine étape se déroulera au mois d’avril : ce sera la présentation de la demande de classement au titre des monuments historiques à la Commission Nationale du Patrimoine qui se tiendra au Ministère de la Culture. Pour cette deuxième étape, nous ne sommes évidemment pas acteurs, l’île étant propriété de l’État.  Nos travaux nécessiteront des autorisations et seront placés sous tutelle de l’administration. En fait c’était déjà le cas. En contrepartie, nos travaux deviendront éligibles à des financements publics, français, européens et privés, ainsi qu’à ceux de certaines grandes fondations, dès que notre position sur l’île sera pérennisée.

Vos adhésions ont permis et conforté cette démarche qui, au travers de notre association, est celle de toute une région et de ses habitants pour qui l’Île du Large est leur patrimoine. Ce soutien, le votre et celui de votre entourage, nous est indispensable car l’aventure ne fait que commencer : il faut être prêts à répondre, le moment venu, à une éventuelle défaisance de l’État et à la candidature de notre association à la reprise de l’île, ce dont nous ne ne manquerons pas de vous entretenir le moment venu.

Commentaires fermés.