Le mot du président

Vue aérienne de l'île (sept 2015)Le 1er août prochain, une première équipe embarquera pour l’île du Large afin de démarrer les chantiers 2016.  Ainsi, chaque semaine, jusqu’à la fin septembre, un va et vient de bateaux – pilotés par leur propriétaire – achemineront bénévolement les équipes qui se relaieront sur les chantiers, ainsi que les vivres, le matériel, l’eau douce, etc.

Le programme des travaux a été défini en coordination avec l’Architecte des Bâtiments de France et la Conservation Régionale des Monuments Historiques, le site étant désormais protégé au titre du patrimoine historique (en attente de la signature de l’arrêté ministériel de classement).

Ces chantiers de bénévoles nécessitent une gestion très complexe des inscriptions – qui arrivent de toute la France, de Belgique, de Pologne, et même d’Égypte – de la logistique, de l’encadrement sur place, de la sécurité, tout cela étant très dépendant des coefficients et horaires des marées, et, in fine, de la météo…

Un grand merci à tous, bénévoles des chantiers, encadrant, propriétaires de bateaux, logisticiens qui contribuez ainsi à la sauvegarde d’un site prestigieux, enfin reconnu !

Vous trouverez aussi, dans la rubrique « agenda 2016 », les fêtes et manifestations estivales auxquelles notre association participe et les magnifiques images filmées de l’hélicoptère du Tour de France, lors de l’arrivée d’étape à Utah.

Cela étant, l’avenir n’est pas encore assuré : plusieurs réflexions sont engagées pour déterminer les conditions selon lesquelles l’État décidera de se défaire de la propriété cette île ou non. A ce sujet, vous trouverez dans la rubrique « projet » la copie du document que nous avons adressé à l’Inspecteur Général du Ministère de l’Environnement, chargé par sa Ministre de mener une expertise de l’île du Large. Cette note a pour but d’exprimer formellement la position de notre association. Elle a été communiquée à tous nos interlocuteurs et partenaires.

C’est évidemment un sujet délicat. En effet, quel que soit son statut de propriété, l’avenir de l’île et, d’abord la restauration du port et des éléments bâtis, impliquent une réévaluation de sa situation environnementale, pour un accès plus large et pour sa réouverture au public.

Mais cela ne peut se faire qu’avec votre soutien et celui du plus grand nombre…

Bon été !

Christian Dromard,  Président

Commentaires fermés.